Les Spiritains

Mais qui est donc François Libermann ?
 

Né en 1802, Jacob Libermann devait succéder à son père rabbin à Saverne. Baptisé à 25 ans, François désire devenir prêtre mais l'épilepsie l'arrête pendant 12 ans. Juif devenu disciple du Christ, il fonde en 1841 une société missionnaire pour l'évangélisation des esclaves et de l'Afrique. En 1848 il entre avec ses missionnaires dans la Congrégation du Saint-Esprit créée par Poullart des Places à la Pentecôte de l'année 1703.

Des milliers de spiritains suivront l’appel de Libermann
Ils annonceront l’Évangile dans de nombreux pays, en Afrique surtout, par la formation du clergé, la formation professionnelle, la santé, les écoles, l’agriculture, les constructions… Ils auront été à la base de nombreuses Églises diocésaines.
Libermann lui-même n’ira jamais en Afrique. Ses consignes à ses missionnaires marqueront cependant l’Histoire de la Mission par son respect de l’Homme africain.

Son secret,
c'est sa disponibilité à l'Esprit Saint. Il réconforte les blessés de la vie, il gère les conflits, il accompagne les chercheurs de Dieu, il invente des voies nouvelles quand tout semble perdu, et il propose une vie d'amour, de sainteté et de sacrifice à la suite du Christ.

Chers amis lecteurs, si à la suite de cette rapide présentation de notre fondateur vous aviez envie d’en connaître davantage sur lui, sur la mission des spiritains d’hier et d’aujourd’hui,
sachez qu’une Exposition permanente vous attend dans la chapelle de l’École des Missions de Blotzheim. Elle retrace les étapes marquantes de la vie du Père Libermann. Elle rappelle dans quelle Afrique (Histoire, civilisations, esclavage, colonialisme et indépendances) s’est déployée l’annonce de l’Évangile depuis l’arrivée des pionniers jusqu’à l’expansion des Églises locales et de leurs priorités d’aujourd’hui (promotion humaine, réconciliation, justice et paix, respect de la Création…). Et si vous vous passionnez vraiment pour cette histoire spiritaine de la Mission, faites-nous signe :
jpierre.buecher@yahoo.fr
lucienheitz@gmail.com
P. Lucien